01 février 2021

Partenariat

VIASANTÉ a rencontré Alexis Hanquinquant, en 2017 dans le cadre de son programme court « Et vous, comment ça va ? », diffusé sur France 3. De cette rencontre est né un partenariat, entre VIASANTÉ et l’athlète ; la mutuelle l’accompagne dans son projet sportif. Nous l’avons une nouvelle fois rencontré en décembre dernier pour une interview parue dans Le Mutualiste de décembre 2020.

Alexis Hanquinquant : « Je m’entraîne dur tous les jours, pour gagner »

Alexis Hanquinquant, triathlète parrainé par VIASANTÉ, participe au changement de regard sur le handicap.
Alexis Hanquinquant est un triathlète hors normes, tant par sa taille (il mesure 1,95 m) que par son palmarès. C’est ce sportif exemplaire que VIASANTÉ a choisi d’accompagner dans sa quête d’exploits.

 

Le Mutualiste. Pouvez-vous nous raconter votre parcours étonnant, à la fois sur le plan sportif et sur le plan personnel ?


Alexis Hanquinquant. Je suis né à Yvetot en Seine-Maritime. J’ai toujours adoré les sports collectifs. Au départ, j’ai pratiqué le basket (de 8 à 23 ans), jusqu’à un niveau régional assez sympa, puis le tennis et le badminton. Après mes 20 ans, je me suis orienté vers le full-contact (une forme de boxe qui autorise les coups de pied, NDLR). Un accident du travail m’a fait perdre l’usage complet de ma jambe droite à 24 ans. Mon quotidien étant devenu un fardeau, j’ai préféré l’amputation. Je vis mieux grâce à ma prothèse. Après cette épreuve, j’ai voulu à tout prix retrouver ce plaisir de goûter à nouveau à l’effort physique. Le triathlon est venu comme une évidence.

Le Mutualiste. Qu’est-ce qui vous pousse à aller toujours plus loin, à vous dépenser sans cesse ?


Alexis Hanquinquant. Le triathlon est l’un des sports les plus difficiles en termes d’investissement. Je m’entraîne dur tous les jours, pour gagner. Je commence à toucher du doigt mon objectif et je ne veux surtout pas le laisser m’échapper. J’espère bien prouver que je peux remporter toutes les courses et notamment celle de Tokyo.


Le Mutualiste. Vous avez participé au programme « Et vous, comment ça va ? »* de VIASANTÉ. Pourquoi avez-vous voulu témoigner ?


Alexis Hanquinquant. En témoignant, je voulais changer le regard sur le handicap. Comme le partage et la solidarité sont les valeurs qui me portent, tout comme elles portent VIASANTÉ, notre rencontre a débouché sur un partenariat sportif.

Un palmarès et des chiffres

 

  • De 8 à 23 ans, Alexis pratique le basket en promotion excellence région.
  • Champion de France de full-contact dans la catégorie des - 86 kg en 2010 (avant son accident).
  • Champion de France de paratriathlon en 2017, 2018, 2019 et 2020.
  • Champion d’Europe de paratriathlon en 2017, 2018 et 2019.
  • Champion du Monde de paratriathlon en 2017, 2018 et 2019.
  • Chaque semaine, Alexis parcourt 20 km de natation, 400 km de vélo et 50 km de course à pied, soit près de 25 heures d'exercices.

 Retrouvez et suivez Alexis Hanquinquant sur :

  •  les réseaux sociaux de VIASANTÉ - #TousavecAlexis

   Facebook VIASANTÉ  Twitter VIASANTÉ

  •  les réseaux sociaux d'Alexis Hanquinquant

  Facebook Alexis Hanquiquant  Instagram Alexis Hanquiquant   Twitter Alexis Hanquinquant

  • les reportages de France Télévisions  

Nos dernières actualités